Le divorce en ligne : avantages et inconvénients

Fini les procédures longues et complexes, il est désormais possible de faire une demande de divorce en ligne. Les époux n’auront plus à supporter les frais des déplacements, le coût trop élevé du divorce et les lourdes tensions entre couple. La prudence est cependant de rigueur, étant donné que cette procédure connaisse des limites et comporte de nombreuses exceptions, qui pourront léser l’un des parties ou même les deux parties au conflit. Pour choisir la meilleure procédure à suivre, voici donc une mine d’informations permettant de bien peser les avantages et les inconvénients du divorce en ligne.

Les privilèges du recours au divorce en ligne

Si votre amour n’a pas résisté aux effets du temps et que vous souhaitez obtenir rapidement le divorce pour mettre un terme à votre union, n’hésitez pas à entamer la procédure en ligne, qui semble présenter divers avantages.
• Gain de temps et praticité : vous n’aurez plus besoin de subir les déplacements au tribunal et au bureau des avocats pour préparer les papiers divorce. En effet, il vous suffit de remplir en quelques clics le formulaire de demande de divorce et l’affaire sera traitée dans le plus bref délai par les avocats. Ces derniers se chargeront alors de la rédaction et de toutes les formalités nécessaires à la convention de divorce.

• Procédure low cost: vous voulez économiser votre budget ? La démarche du divorce en ligne est une excellente alternative permettant de vous épargner les frais de déplacement et les honoraires coûteux des avocats à chaque visite et conseil donné. En effet, avec une procédure en ligne, vous aurez une estimation à l’avance du budget nécessaire. Les frais à payer se limitent aussi uniquement au coût de l’enregistrement des dossiers, donc c’est une procédure moins coûteuse en comparaison à la procédure classique.

• Possibilité de rétractation : la demande de divorce classique impose l’impossibilité de rétractation après la signature de la convention par les époux, notamment en cas de divorce accepté. Toutefois, le divorce en ligne fait l’exception en offrant un délai de réflexion de 15 jours pour exercer la rétractation. Ceci après la rédaction de la convention et avant sa signature.

Les limites à considérer

• Procédure réservé au divorce simplifié : vous devez vous rappeler que le divorce en ligne est réservé au divorce particulièrement simple, qui est donc établi sur le consentement mutuel des époux, lesquels ne devraient pas avoir des enfants en commun à charge ou de biens importants à partager.

• Impossibilité de remboursement : en cas de rétractation ou d’insatisfaction sur les procédures, vous devez savoir qu’en aucun cas vous ne pourrez obtenir remboursement des frais déjà alloués. Ainsi, pensez à bien choisir votre plateforme juridique pour vous éviter les arnaques

• Obligation de se rendre au tribunal : Bien qu’il s’agisse de divorce en ligne, vous serez toujours contraints de vous rendre en personne au cabinet d’avocat pour les questions les plus difficiles, notamment lors de la signature de la convention de divorce. Vous serez aussi dans l’obligation de vous rendre au tribunal, en cas de convocation par le juge et lors du prononcé du jugement.

• Service moins qualitatif : la demande de divorce en ligne vous permet de faire plus d’économie, mais, le moindre coût a aussi des répercussions sur la qualité des services qui sont beaucoup moins intéressants que les démarches classiques. En effet, les avocats en ligne ne fourniront pas de conseils ou même de réponses à ses clients. Ils se contentent d’enregistrer et de déclencher la procédure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *