La cogestion des enfants après le divorce : comment réussir ?

Très souvent, les enfants sont les plus grandes victimes d’un divorce. Toutefois, il est tout à fait possible d’éviter cela. Voici donc quelques conseils si vous voulez que la cogestion de vos enfants se déroule sans mésaventure.

Continuez à être les parents de vos enfants

Souvenez-vous qu’une fois que vous devenez parents, vous le resterez jusqu’à la fin de votre vie. Après un divorce, les parents ont tendance à se replier sur eux-mêmes si bien qu’ils finissent par oublier leur rôle en tant que pères ou en tant que mères. Pourtant, sachez que vos enfants souffrent aussi de cette séparation. Ils peuvent même être encore plus tristes que vous. Il est dès lors important que vous gardiez toujours en tête que vos enfants sont vulnérables. Pour cela, votre présence est le meilleur réconfort qu’ils puissent avoir.

Ne dites jamais du mal de votre ex

Dire du mal de votre ex n’est pas la meilleure manière de gérer la situation. Cela empirera encore plus la situation si jamais vous le faites devant les enfants. À leurs yeux, papa est toujours leur super héros et maman est toujours la femme la plus belle au monde. Alors, quoi que vous en pensiez, faites en sorte que cette image qu’ils ont ne change pas. En effet, si jamais vous dites du mal de l’autre parent, vous risquez de créer des confusions dans la tête de vos enfants. Puis surtout, vous risquez surtout de faire en sorte que le respect qu’ils ont à l’égard de l’autre parent se dissipe.

Évitez de parler de vos problèmes devant les enfants

Souvenez-vous que les enfants enregistrent tout ce qu’ils entendent et leurs réactions sont souvent imprévisibles. Dans ce cas, vous devez éviter à tout prix de vous disputer ou encore de faire des discussions d’adultes devant eux. Souvenez-vous également que les enfants peuvent être très rusés lorsqu’ils le veulent. Ne soyez alors jamais sûr à 100 % qu’ils sont en train de dormir. De plus, ils sont très doués pour faire semblant de dormir. Attendez donc qu’ils soient absents pour discuter ou allez dans un endroit plus discret.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *