Espionner un téléphone légalement, est-ce possible ? Que dit la loi ?

Comme la technologie évolue très rapidement, il est devenu facile d’espionner une personne, voire même tout le personnel d’une entreprise, en utilisant de simples solutions à installer sur le smartphone de la cible à espionner. En effet, il suffit de télécharger des applications comme Spyfer pour y parvenir. Mais avant de se lancer dans cette action, sachez qu’en France, les autorités reçoivent plusieurs plaintes signalant l’atteinte à la vie privée via l’espionnage d’un Smartphone. Surveiller le mobile des proches est ingénieux, mais voyons ce que dit la loi à ce sujet.

La loi et l’espionnage d’un téléphone

Il est bien de savoir qu’espionner un téléphone c’est surveiller et contrôler les faits et gestes de son propriétaire pour son bien ou pour celle qui espionne. Sachez toutefois que la législation sur ce type de logiciel d’espionnage varie selon le pays où on l’exécute. Vu que les logiciels espions mobiles visent à obtenir le total accès aux conversations (messages, mails, appels) et à des informations personnelles (programme, mot de passe des différents comptes), leur utilisation est définie comme un acte d’atteinte à la vie privée. Le Code pénal français interdit strictement la sauvegarde de toutes communications (écrites ou orales) et données privées provenant d’un téléphone qui n’est pas le vôtre. Et cela, surtout sans le consentement de son propriétaire, qu’il soit un adulte ou un enfant. La violation de cette loi est passible d’une peine de prison d’au moins un an et d’une amende de 45 000 euros. Mais aussi, s’introduire dans le système informatique d’une personne sans motifs valables est puni par deux ans d’emprisonnement avec une amende de 30 000 euros.

Utiliser Spyfer tout en respectant la loi

Pour échapper aux punitions, demandez l’autorisation du propriétaire du cellulaire à surveiller avant de passer à l’action. Selon les statistiques, la majorité des utilisateurs de Spyfer espionnent des proches. Il est de ce fait plus facile de demander leur consentement. Que ce soit votre partenaire ou vos enfants (mineurs ou majeurs), vous devez obtenir une autorisation par écrit de leur part avant de pouvoir lire leurs SMS, écouter leurs appels ou encore, surveiller leurs pages de réseaux sociaux et suivre leurs déplacements via la localisation GPS. Cependant, si vous souhaitez agir dans une totale discrétion, vous ne pouvez profiter que de quelques fonctionnalités de Spyfer, selon la loi. Tout d’abord, vous pouvez accéder seulement aux contacts dans le répertoire. Ensuite, la fonction localisation GPS n’est disponible que pour rechercher le téléphone en cas de perte ou de vol. Et enfin, vous avez seulement le droit de relever les appels téléphoniques entre votre Smartphone et le mobile cible.

Profitez pleinement des logiciels espions, sans enfreindre la législation française

Une fois que vous obtenez l’agrément du possesseur du téléphone que vous voulez surveiller, bénéficiez des meilleures performances d’un logiciel espion mobile tel que Spyfer. En plus des accès aux messages, aux appels, aux réseaux sociaux, et à l’historique de navigation, vous serez ainsi en mesure de délimiter une zone de sécurité que le téléphone et son propriétaire ne doivent pas franchir. S’ils se trouvent dans ces zones interdites, un message d’alerte vous sera envoyé automatiquement. Ce SMS contient le positionnement exact du mobile. En cas de danger comme des menaces ou des intimidations, l’utilisation de Spyfer permet d’agir vite et de manière plus efficace. Attention toutefois, le recours à un logiciel comme Spyfer peut affecter la confiance entre deux personnes, que ce soit pour un couple ou pour une relation parent-enfant. D’où la nécessité de mettre au courant la personne à espionner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *